Dépassement de séjour



Nombreux sont ceux,  qui sont tentés de rester au delà des 90 jours de droit à séjour qui sont accordés d'office, il est nécessaire de connaitre les risques encourus décrit dans l'article de loi 125 I de la loi 6.815/80
En cas d'infraction, une amende sera calculée en fonction du nombre de jours de dépassement constaté. Cette amende sera à payer avant d'embarquer pour retourner dans son pays d'origine.

Ou payer l'amende ? question que certains se posent : c'est simple, lorsque la Police Féderale vous délivre l'amende, elle vous donne un boletim ou un papier sur lequel c'est indiqué un numéro de compte bancaire à créditer...il suffit d'aller dans une agence bancaire, régler l'addition , en contre partie la banque vous donne un reçu qui sera à présenter à l'officier de la Police Federale de l'aéroport qui tamponnera votre passeport en mettant "amende payée" et saisira l'information sur son informatique...si vous êtes à l’aéroport, à ce moment là, vous pouvez  aussi payer en espèces contre reçus et tampon au bureau de la Police Féderale, ne vous inquiétez pas tout est bien organisé !!!! 



le montant de l'amende depuis le 22/11/2017 est de 
100,00 R$ par jour de dépassement, avec un plafond de 10 000,00 R$, à payer dans les 7 jours (délai de contestation) ou lors d'un prochain retour au Brésil, mais vu le montant de +/-25€ jour (cours du 24/01/2018), vaut mieux ne pas dépasser vos 90 jours octroyés dans le cadre de votre visa de tourisme.
Et inutile de vouloir changer de passeport, pour faire disparaitre le tampon d’arrivée dans le pays, cela ne servira a rien, votre passeport est scanné en arrivée pays et enregistré informatiquement. Lors de la présentation d’un nouveau passeport, en 5 secondes, l’ordinateur retrouve votre date d’arrivée et affiche le dépassement en nombre de jours sur l’écran du policier


 4.5. Infrações
Merece destaque dentre as condutas classificáveis como infração pela
legislação brasileira:
a) entrar no território nacional sem estar autorizado (clandestino): Pena:
deportação. (artigo 125, I, da Lei 6.815/80);
b) demorar-se no território nacional após esgotado o prazo legal de estada:
Pena: multa de um décimo do Maior Valor de Referência, por dia de excesso, até o máximo
de 10 (dez) vezes o Maior Valor de Referência, e deportação, caso não saia no prazo fixado
(artigo 125, II, da Lei 6.815/80);
c) deixar de registrar-se no órgão competente, dentro do prazo estabelecido
nesta legal (artigo 30): Pena: multa de um décimo do Maior Valor de Referência, por dia de
excesso, até o máximo de 10 (dez) vezes o Maior Valor de Referência (artigo 125, III, da Lei
6.815/80);
d) empregar ou manter a seu serviço estrangeiro em situação irregular ou
impedido de exercer atividade remunerada: Pena: multa de 30 (trinta) vezes o Maior Valor de
Referência, por estrangeiro (artigo 125, VII, da Lei 6.815/80).
e) introduzir estrangeiro clandestinamente ou ocultar clandestino ou irregular:
Pena: detenção de 1 (um) a 3 (três) anos e, se o infrator for estrangeiro, expulsão (artigo
125, VII, da Lei 6.815/80).
f) fazer declaração falsa em processo de transformação de visto, de registro,
de alteração de assentamentos, de naturalização, ou para a obtenção de passaporte para
estrangeiro, laissez-passer, ou, quando exigido, visto de saída: Pena: reclusão de 1 (um) a 5
(cinco) anos e, se o infrator for estrangeiro, expulsão (artigo 125, XIII, da Lei 6.815/80).
Importa ressaltar que as multas previstas, nos casos de reincidência

Modèle d'avis d'expulsion du Brésil pour cause de non renouvellement de visa