Achat véhicule - Taxes et divers


Véhicule, assurance,formalités





Le prix des véhicules neufs est plus élevés au Brésil qu'en France d'environ 25% à équipement similaire.

Les véhicules d’occasion  peuvent être intéressant mais vous devez faire attention à plusieurs choses que vous n'avez plus l'habitude de voir en France :

1) Vérifiez l'état d'usure générale du véhicule qui pourra vous donnez des indices sur le km réel (pédale, siège conducteur, rotules, échappements) , beaucoup de compteurs sont "descendus", opération réalisable par le particulier pour moins de 40 €

2)  Aucune traçabilité de l'historique du véhicule possible, rarement on vous donnera les factures d'entretien, méfiez vous des carnets d'entretien qui ne sont pas une preuve de suivie...Une fois,  on m'a présenté un carnet remplie à priori avec le même stylo (même couleur) et même tampon avec la même faiblesse d'encre sur 4 ans de suivie !!! les chances que le garagiste en 4 ans utilise le même stylo sont minimes, donc suspicion de faux.

3) Regarder l'huile moteur, en ouvrant le bouchon de remplissage, si vous constatez comme de la laine qui aurait trempé dans l'huile en surface et collé au bouchon, cela veut dire que le propriétaire n'a jamais fait de vidange et qu'il a remis de l'huile en complément et que tout le moteur est encrassé d'huile qui se transforme en une sorte de mélasse pouvant provoquer une casse du moteur (pompe et filtres encrassés), car beaucoup n'ont pas les moyen de faire l'entretien (1 litre d'huile c'est en moyenne 11€) ou cela peut être  aussi la conséquence de vidange par aspiration faite par le haut du moteur, qui laisse toute l'huile brûlé en fin de carter

 chercher sur google : quebra de motor com borra de oleo



 










 4) Regarder l'état des pneus, pour savoir ou en est le degré d'usure, prenez un pied à coulisse, un pneu neuf c'est entre 6 et 7mm de profondeur....A 3mm vous êtes donc à 60% d'usure. Regarder aussi la marque, cela vous donnera un indice sur l'argent que le propriétaire aura investi dans l'entretien, un pneu ici coûte 50% plus cher qu'en France pour une même dimension.
Au Brésil un véhicule neuf ou d'occasion décote de l'ordre de 10-15% par an

voir annonces ici




Acheter un véhicule neuf du type Picasso C3, C4, 207, 208,Clio, Golf etc... "flex power", qui fonctionne aussi bien à l’essence qu’à l’alcool/Ethanol. 

Si vous avez une différence de prix sur le litre entre la Gasolina comun et l'Etanol de plus R$ 1.00, roulez à l'Ethanol , vous économiserez de l'argent, en fait à 0.70 centavos d'écart on est à l'équilibre entre l'essence et l' ethanol en terme de rentabilité . Un véhicule roulant à l'Ethanol consomme 15% -20% de plus.





Chose importante à savoir aussi, les voitures essences similaire à nos voitures en France, consomment 30% de plus, en cause la volatilité du carburant, exemple : une c4 110 cv 1.6 essence consomme 7.1 litres en France et ici 12 litres (Ethanol) et  9-10 litres en essence sans parler que les vidanges sont plus fréquentes en moyenne tous les 10 000 km contre 30 000 en France.






Procédures d'achat


Pour les non-résidents, ayant une résidence au Brésil, il vous faudra, votre carte CPF + justificatif de domicile brésilien  (comprovante IRPP portant l'adresse du domicile) + passeport pour immatriculer votre véhicule, pour les résident, votre carte RNE+CPF+justificatif de domicile

Notre conseil : acheter chez un concessionnaire, il s'occupera des formalités administratives et vous garantira le véhicule 3 mois si d'occasion.




- Attention soyez exigeant sur les points de sécurité du véhicule, beaucoup de laxisme de la part des garages. Vendre une voiture, avec des pneus et des plaquettes de freins usées, est très courant, négociez une remise de 5 à 10%, le délai de revente des véhicules est en moyenne de 3 mois à 6 mois. Pensez aussi à vérifier les plaques minéralogiques, si les chiffres sont effacés, demandez au garage qu’ils les changent, R$30,00 la plaque (amende de R$ 180,00, en cas de contrôle par la police), ainsi que la date de validité de l’extincteur de bord (obligatoire)


Taxes sur véhicules (IPVA)

Chaque année, entre janvier et juin (en fonction du dernier n° de votre plaque d'immatriculation janvier 0-1, février 2-3 etc....), vous recevrez par voie postale, le montant de l’IPVA à payer, avec éventuellement les amendes de l’année précédente non réglées.
En effet lors de l’achat, vous devez régler une taxe annuelle obligatoire (IPVA) si celle-ci n'a pas été payée en plus de frais de changement de papier, calculée sur la valeur argus du véhicule de 4% pour les Etats de Sao Paulo et de Rio de Janeiro, ailleurs de 1 à 3%), qui englobe une Responsabilité Civile  et une assistance gratuite en cas de panne sur route. 

Ps : Attention en ce qui concerne l'assurance, ce n'est qu'une Responsabilité Civile imposée par le gouvernement et pas une assurance véhicule. 
                                                    
                                    Valeur Vénal des véhicules année 2013



NB: la valeur de l' IPVA est de 4,5% (Etat de SP et RDJ) sur la valeur estimée fiscalement, ensuite sur la somme trouvée, il faut rajouter 12% de taxes supplémentaires (taxa de licenciamento + postagem CRV + seguro)  ce qui vous donnera approximativement le coût de l'IPVA.




Avant d'acheter un véhicule :
Il est nécessaire de vérifier que tout est en ordre administrativement, que ce soit pour le paiement de l' IPVA des années précédente ou en cours, des amendes, de la situation du véhicule (gagé ou pas), car une fois que vous avez acquis le véhicule il sera trop tard et c'est à vous que reviendra la charge de tout régulariser pour pouvoir obtenir les papiers en règle et de payer les sommes en suspens !!!

Donc Possibilité  pour vous de consulter le site du Detran Sao Paulo, pour connaitre la situation du véhicule vis-à-vis des amendes en cours non réglées et divers  en tapant les chiffres (RENAVAM) porté sur la carte verte du véhicule + le n° de CPF de l'ancien propriétaire


Toutes les informations concernant le véhicule se trouvent sur le site du Detran





Important: lors de l’achat d'un véhicule, on vous remet une sorte de carte grise, qui en fait est verte au Brésil, et se présente en 3 parties.

 
1er partie : IPVA
2em partie : seguro
3eme partie : transferencia 

la 1er et la 2eme partie concerne le paiement de la taxe annuelle sur les véhicules. Et chaque année, vous recevrez un nouveau document actualisé.
Par contre la 3eme partie est à conserver précieusement, et séparément, car elle vous servira lors de la revente du véhicule, quelques mois ou années plus tard. Sans ce papier, impossible de faire la transaction et l’édition d'un double, en cas de perte, vous demandera environ 200,00 R$ de frais + toute une procédure complexe à faire auprès du Detran (contrôle du véhicule etc.) et prendra pas moins de 3 semaines !
Toujours pour la vente du véhicule, il faut signer la partie appelé "transferencia" dans un cartorio, cela s'appelle « um reconhico de assinatura »  et aussi n'oublier pas de faire une copie de ce papier de transferencia, il vous servira pour faire um "bloqueio" auprès du Detran, contre paiement d'une taxe dans une banque de 15,65 R$ (compte : COD 4030) Le bloqueio sert à vous protéger contre d'éventuelles amendes que le nouveau propriétaire pourrait avoir en attendant de changer les papiers et qui serait imputé sur votre permis de conduire brésilien.
 

Prix des assurances : 

L’assurance du véhicule n’est pas obligatoire, vous assurez une valeur de remplacement et les franchises sont élevées, le prix des réparations est, dans bien souvent des cas, inférieur à la valeur de la franchise de votre assurance, c’est la raison qui fait que 2 assurés sur 10 utilisent leur assurance en cas d’accident.

Les assurances les moins chères en contrat auto sont à la Banco do Brasil, la concurrence ne jouant pas, il est impératif de consulter : 

Pour un C3 Picasso de 2013, valeur 45 000R$, tous risques cela donne pour exemple, Itau = 2800 R$
, Porto Seguro = 2500 R$, Banco do Brasil = 1900 R$




Mon accident en 2006